L’ostéopathie est une méthode de soins curative mais sa principale action est la prévention.

L’ostéopathie s’applique sur :
  • Le système orthopédique et locomoteur : Douleurs de dos, cervicalgies (torticolis), lumbago, douleurs articulaires (cheville, genou, hanche, épaule coude…), scolioses, entorses, tendinites, pubalgies, douleurs de la mâchoire…
  • Le système neuro-végétatif : stress, anxiété, trouble du sommeil, fatigue, état dépressif..
  • Le système O.R.L. et pulmonaire : Maux de tête, rhinites, sinusites, otites, vertiges, acouphènes, troubles de la déglutition, toux, bronchites, asthme, oppressions respiratoires…
  • Le système digestif : Ballonnement, digestion difficile, constipation, diarrhée, brûlure d’estomac, nausées, vomissements, régurgitations, colique…
  • Le système génito-urinaire : Les problèmes de menstruations (règles douloureuses, irrégulières, aménorrhée, etc…), infécondité, infections urinaires (cystite), dysurie…
  • Le système neurologique : Sciatique, cruralgies, névralgies cervico-brachiales, , névralgies d’Arnold, syndrome du canal carpien, engourdissements, fourmillements…
  • Le système cardio-vasculaire : Troubles circulatoires, jambes lourdes, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, sensation d’oppression thoracique…
  • Le système neuro-végétatif : Troubles du sommeil, angoisse, anxiété, stress, spasmophilie…
L’ostéopathie est recommandée pour
  • Après un traumatisme : un accident, un chute …
  • Pour aider les femmes enceintes : lors de la grossesse (douleur lombaire, sciatique…), en post-partum…
  • Pour aider les nourrissons : sommeil perturbé, plagiocéphalie, régurgitation, coliques…
  • Pour aider les sportifs : préparation avant et remise en état après une compétition
  • Pour prévenir les douleurs et les blocages
L’ostéopathie ne propose pas de guérir :
  • Les maladies infectieuses, et/ou inflammatoires: Tuberculose, Polyarthrite Rhumatoïde, fièvre etc..
  • Les maladies génétiques : Mucoviscidose, Myopathie, etc..
  • Les maladies dégénératives : Cancer,Parkinson, Sida, Sclérose en Plaque, etc…
  • Les maladies infectieuses, et/ou inflammatoires : Tuberculose, Polyarthrite Rhumatoïde, etc;
  • Les fractures
Cependant, même si l’ostéopathie ne peut avoir d’action sur ces pathologies, elle peut avoir une action sur la douleur et le bien être du patient qu’il ne faut pas négliger.
L’ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu’il est responsable de son « Capital Santé » et qu’il peut le préserver par un suivi ostéopathique régulier.